Said Afifi

A propos

Oeuvres

Favoris

A propos

Localisé à Roubaix.
Membre depuis le: 10/01/2018

Afifi explore l’architecture postmoderne depuis 2012 tout en y ajoutant une dimension chaotique et dystopique, dessinant ainsi les contours d’une froide et stérile esthétique.

Maintenant en position d’observateur, il tente de questionner de manière métaphorique les conditions politiques, sociales et économiques qui ont conduit à l’avènement de l’architecture ultra-moderniste.

Dans la série Donatella, il évoque les enjeux derrières les procédures chirurgicales, ainsi que l’impact de cette poursuite de l’esthétique parfaite sur l’évolution de l’espèce humaine.

Donatella Versace est une réelle source d’inspiration pour Saïd Afifi, une muse futuriste, un ovni qui stimule sa réflexion. Le projet « Donatella » confronte les excès de ces chirurgies avec la notion du beau et se penche sur les origines de l’Homme à travers la figure du poisson. Est-ce un début de transmutation animale ?

La chirurgie esthétique est considérée ici comme un processus architectural qui intervient directement sur l’identité du sujet. Dans cette fiction, nous retrouvons l’étude de Afifi sur les architectures impossibles et fictives.

La quête d’une esthétique parfaite et la gestion des effets du temps accélèrent l’évolution de l’espèce humaine. Ainsi cette perte d’identité ne conduit-elle pas à une dépersonnalisation de l’être humain ?

Oeuvres

Favoris

A voir aussi