Charles Coturel

A propos

Oeuvres

Favoris

A propos

Membre depuis le: 04/03/2015

Redéfinir la notion de paysage est au cœur de ma pratique artistique. Je tente et expérimente des rencontres entre une théorie qui a un passé culturel important et la contemporanéité dans laquelle elle doit se positionner. Comment parler de paysage aujourd’hui? Qu’est il ? D’où vient il ?

Ces questions sont à la base de ma création. L’étude du sublime, du romantisme, de la religion, des jardins sont les fondements des notions paysagères et m’amènent à chercher des confrontations avec mon époque. L’architecture, les montagnes, les logos, le cinémas sont autant de matières que j’aime confronter à l’empirisme de cette notion fondamentale.

Mon travail plastique devient lui aussi polymorphe. J’aime combiner les moyens d’expressions et les multiples sujets qui traitent du paysages. Le dessin est la technique qui me permet de pratiquer le photo réalisme et de confronter une image photographique et son sens caché.

Le paysage est une construction humaine, qu’ elle soit physique ou mentale . Il n est en rien naturel et n’existe que par l interprétation que l homme fait de la nature et aussi par son action physique sur elle. C’est pour cela que le romantisme et l’ action de sublimer la naturetransforme celle ci en paysage. C’est le regard que nous posons sur elle qui est le paysage. Kant « le paysage n’existe pas en soit, il existe en nous »

Quand à l action physique de l ‘homme sur son environnement, on peut aussi parler de paysage. L’aménagement du territoire naturel par l’homme est le deuxième axe fondamental de la notion de paysage. L’architecture, l urbanisme, la culture des sols, l ‘exploration de territoires sont autant d’actions qui transforment la nature en paysage. La première apparition du mot paysage se trouve dans Gargantua de Rabelais en 1534. C’est le pays suivit de son suffixe sage qui est inscrit dans celivre. Le «pays sage» est un territoire contrôlé et exploité par l ‘homme.

Explorer le paysages aujourd’hui c’est constater à quel point il s’inscrit dans le contemporain malgré son ancienneté. Le paysage mue, il se transforme et cherche d’autres chemins et c’est à cette intersection que mon travail puise et s’enrichit.

Oeuvres

Favoris

A voir aussi